Skate Trip

Introduction to a Mexican Story

image

Pour comprendre cette histoire il faut remonter au 20 mai 2015, date à laquelle j’ai reçu le résultat positif pour être assistant de langue au Mexique. A ma grande déception à Mexico City. Je me suis dit que jamais je ne pourrais m’adapter à une telle mégalopole, j’étais sur le point de renoncer à ce poste pour chercher d’autres projets me rapprochant plus de l’océan. Faire demi-tour à ce stade aurait été l’une des plus grandes erreurs de ma vie. J’ai consulté les gens autour de moi qui m’ont répondu à l’unisson “mais vas-y”.

to understand this story we need to go back to the 20th of may 2015, the date at which I received a positive answer to become a french assistant in Mexico. At my biggest deception, in Mexico City. I assumed that never I could adapt myself to such a big city and I was about to give up this project to find something that will get me closer to the ocean. Turn away from Mexico would have been my life worst mistake. I asked around me and people answered in unison “Go”!

image

Après une saison de fou à l’île d’Oleron, un mois de préparation difficile et stressant, j’ai fait mon entrée fracassante le 24 septembre 2015 sur le territoire mexicain, je vous laisse deviner où…
Deux jours et demi de fête et de découverte entre Cancun et Playa del Carmen et un vol interne plus tard, j’arrive à Mexico City où je fais la connaissance de mes collègues assistants, des amitiés se lient déjà et nous commençons à prendre nos repères.

After a crazy work season in Oléron’s island, a difficult and stressfull month of preparation, I made my spectacular entrance on the mexican territory at the end of september guess where…
After two days and a half of partying and visiting Cancun and Playa del Carmen, I arrived in Mexico City where I met my colleagues french assistants, some friendships were already created and we started to take our marks in the city.

image

Isla Mujeres, Quintana Roo.

Pendant ces quelques mois à Mexico, j’ai découvert avec effroi la véritable jungle urbaine du périphérique de la ville de Mexico, puisque pour me rendre dans le lycée où j’enseignais à Naucalpan dans la banlieue, je devais aller au terminus Nord-Ouest de la ligne de métro Cuatro Caminos (un véritable chemin de traverse). Puis emprunter un pesero qui tiens son nom du temps où les “bus” coûtaient un pesos.  j’ai fait la connaissance de mes élèves que j’ai initiés à la culture française et qui m’ont conseillé sur les choses à découvrir ou à éviter.

image

Photo non contractuelle de Toreo/Cuatro Caminos

image

Luis, Templo Mayor. 

image

Skate Day in Mexico City. Photo by Omar Martinez.

j’ai fait la découverte de la scène skate et la connaissance de mes amis du crew As de Paz qui m’ont guidé à travers les spots de la ville. Un article est en préparation sur ce sujet.

image

Colo, Division del norte.

J’ai aussi eu l’occasion de  passer un week end dans un Pueblo Magico de l’Etat de Puebla pour “El dia de los muertos”, Visiter les pyramides de Tehotihuacan.

image

Los Voladores de Papatlan:

Cérémonie traditionnelle faisant honneur au dieu de la pluie. Traditional ceremony in honor to the rain god.

image

Teotihuacan’s pyramids

J’ai pu égalemment partir quelques jours pour un trip surf à Oaxaca avec mon ami Alberto (Cf article Puerto Escondido & Chacahua)

During those few month, I discovered with dismay the “urban jungle” of Mexico City ring road, because to go to the highschool where I was teaching in Naucalpan in the suburbs, I had to go to the Noth-West terminus of the metro line called Cuatro Caminos, a real side street. Then, take a “pesero”  named after the time when It costed one pesos. I met my students and shared with them about french and mexican culture, they gave me some advices about the things to discover or things to avoid in Mexico.

image

Little skatepark in highschool-CCH Naucalpan

I met my friends from the Az de Paz crew who guided me accros the spots and skateparks of the city. I also had the chance to get on a trip to  a “Pueblo Magico” of the state of Puebla called Cuetzalan where we celebrated “el dia de los muertos”. I also visited the pyramide of Teotihuacan and made a surf trip to Oaxaca with my friend Alberto (Cf article about Puerto Escondido & Chacahua).

Le mois de décembre arrive et avec lui les vacances. Il est temps de partir pour les grandes aventures. Direction Guadalajara pour rejoindre mon pote FX aka Jo-Wilfried. Je dispose d’une semaine avant le décollage pour La Paz, Baja California, lui de 2 jours. Il se décide tout de même à me suivre sur la côte du Nayarit, à Punta de Mita plus précisément, d’où j’ai par la suite établi un de mes camps de base les plus solides. Pas de photos de cette excursion car j’avais pris la décision de ne pas prendre mon appareil, ignorant dans quoi nous nous embarquions et où nous allions dormir.

December coming and with it the Holidays, it was time for wild adventures. I headed to Guadalajara to join my friend FX AKA Jo-Wilfried Fonsdar. I Had one week before taking of to La Paz, Baja California Sur, he had olnly two days before going back to class. We chilled a little bit on his roof top enjoying the view of Guadalajara and we decided to go back to the bus central. we took several buses before we could arrive in La cruz Huanacatle where we were supposed to join our final destination: Punta Mita. I have no pictures of this excursion because I made the decision not to take my camera, ignoring what we were up to or where we were going to stay…

Cependant je dispose de souvenirs mémorables de cette courte expédition dans la Bahia Banderas. Notre première rencontre sur place avec Rafael, un ex-drogué et gangster, qui malgré sa gentillesse et l’aspect tranquille de la zone a laissé planer une ambiance d’inquiétude au sein de notre binôme. Mon aventure de nuit seul dans une zone de crocodiles puis le cache-cache avec les gardes pour pouvoir accéder à un spot privatisé. Ou encore ma première rencontre avec Chicharo, un surfeur local qui est devenu mon ami et mon hôte pendant quelques semaines.

Though I have incredible memories of this short trip in Bahia Banderas. The meeting with Rafael an ex gangsta-drug addict, despit his kindness and the peacefull vib of the place, let our team a bit worried of what could happen during our night under the stars. My adventure in solo in a middle of the night in a crocodile zone, the hide and seek with guards to access to a private spot or even the meeting with Chicharo a local surfer who’s became my friend and host for a few week.

image

Après quelques jours chargés en émotion j’entreprends le voyage jusqu’à Guadalajara d’où je dois embarquer avec mes acolytes assistants de français pour de nouvelles aventures, basses-californiennes cette fois-ci.

After a few days with a lot of emotion, I made my way back to Guadalajara to catch my flight with my french mates for new adventures, Californian ones this time…

La suite au prochain épisode… restez connecté!

The rest in the next episode… Stay connected!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *